La confiance: le calendrier des blogueuses

Salut Styleurs et Styleuses! La fin du mois de juin est arrivé beaucoup plus vite que je ne le pensais. Avant que Juin nous quitte (il est déjà presque parti), il faut absolument que j’apporte ma contribution au RDV Blogueuses: « Le calendrier des blogueuses ». Concept créé par Bemarionette et Commeonest, il suffit d’écrire un article par mois sur un thème donné. J’avais déjà participé au thème du mois d’avril qui était le bonheur. Vous aviez déjà oublié je suppose??Vous pouvez retrouver l’article que j’avais écrit par ici, histoire de vous rafraîchir un peu la mémoire. Pour le mois de juin le thème est: la confiance.

calendrier

C’est un thème qui me tient à coeur et donc que je voulais absolument traiter. Ma relation avec la confiance est très tendue ou avec les autres… (je sais pas trop)… J’ai vraiment beaucoup de mal à faire confiance aux autres à force d’avoir multiplié les mauvaises expériences de la vie. Deuxième chose tout aussi importante: la confiance en soi. Elle a pris beaucoup de temps à apparaître dans ma vie et depuis qu’elle est là ma vie a beaucoup changé.

J’ai décidé d’aborder le thème de la confiance à travers le livre de Don Miguel Ruiz « Les 4 accords toltèques », qui je pense, est déjà un premier pas vers la confiance en soi et envers les autres. A mon avis, tout n’est pas à prendre au pied de la lettre dans ce livre, mais les accords en général sont des enseignements intéressants qui permettent d’améliorer sensiblement sa façon de vivre.

Premier accord: « Que votre parole soit impeccable »

Cet accord nous met en garde contre la médisance et ses conséquences. Quand Don Miguel Ruiz parle de « parole impeccable », ce qui signifie: ne pas utiliser la parole contre soi ou les autres. Il faut mieux donc être franc, transmettre des pensées positives par la parole. Les paroles qu’on peut avoir envers les autres peuvent heurter les sentiments d’autrui et avoir des conséquences sur la confiance que cette personne pouvait avoir. Les paroles ont plus d’impact qu’on pourrait le penser. Notre parole ne peut pas être impeccable à tout moment, mais si nous essayons de faire l’effort et de l’appliquer le plus souvent possible, alors c’est déjà un grand pas.

Deuxième accord: « Quoiqu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle »

Selon Don Miguel Ruiz, ce que les autres pensent de nous est important parce que nous en avons décidé ainsi. Et c’est pourquoi on s’approprie si facilement ce que les autres nous disent, en finissant par le prendre pour argent comptant. Ce deuxième accord découle du premier accord car si l’on faisait plus attention à sa parole, cette dernière aurait moins de conséquences sur la confiance d’autrui.En effet, en respectant, cet accord, on se sent moins blessé ou vexé par les paroles. De plus, il est plus facile de dire ce que l’on pense sans crainte ni culpabilité. De quoi se redonner confiance!

Troisième accord: « Ne faites pas de suppositions »

Les hypothèses, les infondés… il n’y a rien de pire! Dans tous les cas, on finit par y croire et cela crée des problèmes. C’est ainsi que naît la jalousie et le manque de confiance. Il faut  pouvoir s’affirmer tel qu’on est, de façon à ne pas créer une fausse image de soi à cause de suppositions que d’autres ont pu faire. Il est aussi important de savoir briser la glace et de régler les conflits engendrés par des hypothèses erronées. Tout cela est encore une affaire de confiance en soi et des autres.

Quatrième accord: « Faites toujours de votre mieux »

Ce dernier accord est en fait l’application des trois premiers. Faire de son mieux ne signifie pas « être parfait » ou « être constant ». « Rappelez-vous que votre mieux ne sera jamais pareil même d’une fois à l’autre. Tout est vivant, tout change constamment, par conséquent votre mieux sera parfois à un haut niveau et d’autres fois à un moins bon niveau. » Ces deux phrases résument le message du quatrième accord. Plus on fait de son mieux et plus on est productifs au quotidien. Ceci est donc la clé de la confiance en soi.

 

Quoi de mieux pour terminer le mois de juin? Je vais donc m’arrêter ici et vous donner la parole : pour vous, qu’est-ce que la confiance ?